Archives pour la catégorie pensée

honte

Regarder ailleurs,surtout ne pas voir, aujourd’hui, je ne peux pas. Fixer la route,

voir si ce n’est pas enfin notre station , être pensif, occupé mais surtout ne pas le voir.

Pourquoi cette attitude? Pourquoi ne pas oser et avoir honte?

cette gêne que l’on a devant cet homme,qui vient de monter dans le bus, qui commence

à parler, a conter son histoire, sa pauvreté et sa déchéance. Face a lui, j’ai honte de

mon filet à commissions, d’être vêtue correctement. C’est humain, ce mal être devant la

misère, montre que cela nous touche. Ne faut il pas être totalement insensible pour rester

indifférent. tout en parlant il s’approche, je sais qu’il va demander de l’argent et je ne sais

quoi faire. Je ne peux pas donner a tout le monde!!

Mais comment savoir a qui donner?  A lui? Aux autres?Lui donner de l’argent, est-ce

l’aimer ? L’aider ? Égoïstement je pense: Est-ce que je serai un jour a sa place?

Peut être que si je ne le vois pas!!!

Peut être que si je l’ignore!!!!!!!!!!

Peut être que je ne serai jamais a sa place?

Mais tous ces peut être, ne servent ils pas à cacher notre peur et notre honte?

Comment savoir si sa détresse est bien réelle ?

Je me souviens d’un autre homme dans un train, quand il a commencé son discours,

il était drôle, plein de charme et d’éloquence. Tout le monde a souri, applaudit même

et mis la main à la poche. I n’y avait aucune improvisation, c’était travaillé, bien travaillé

Alors qui aider?

Celui qui sait nous séduire ? Ou celui qui a perdu même le courage de demander ?

Je n’ai pas arrêter d’y penser et de chercher

 une solution.

Donner a celui qui malgré sa misère a su me distraire, ou donner a celui qui se cache?

Il y a aussi la solution des ces personnes bien pensantes qui du haut de leur mérite disent:

« - Moi je ne donne jamais rien, si ils en sont là, c’est qu’ils l’ont bien cherché »

A force d’y penser, je me suis souvenue d’une phrase entendue il y a longtemps et

qui pourrait être une solution, pas forcément

la bonne, mais une solution quand même

 » Les derniers seront les premiers »

Celui a qui jamais on ne donne, celui qui ne sait pas demander, c’est a lui que

 je donnerai en priorité, car la saleté, la pudeur,

la faiblesse et le silence, cachent tant de détresses.

Donner oui, mais surtout ne plus détourner

 le regard

 

voir l'image en taille réelle

 

« Car la façon de donner vaut mieux que ce qu’on donne »

Pierre Corneille

 

voir l'image en taille réelle

 

 » Ce qui compte ce n’est pas ce que l’on donne »

« mais l’amour avec lequel on donne »

Mère Thérésa

 

voir l'image en taille réelle

 

 » C’est cela l’amour, tout donner, tout sacrifier »

 » sans espoir de retour »

Albert Camus




une vie sans shaft |
fantasiena |
nous nous et nous |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Secrets de femme
| carpe diem
| Dreamers