Archives pour la catégorie Non classé


1...34567...10

citation

 

citation dans general 080408105146251391924565

 

Si la tranquilité de l’eau permet de refléter toute chose,

que ne peut la tranquilité de l’esprit                            

                           de Tchouang-Tseu.

voyageur

voyageur dans famille 080407124714251391918000

 

C’est auprès du feu,                                                                       

Quand il ne peut plus marcher sur la route,                                    

Que le Manouche voyage le plus loin.                                            

Le vent lui raconte                                                                       

Les paysages qu’il a traversés.                                                      

Les hommes qu’il a rencontrés.                                                    

Les espaces bordés de haies,les  hérissons                                   

qui s’y cachent.                                                                          

Pour lui le voyage ne s’arrete jamais                                            

 

                   

            080406110246251391916350 dans general                                                          mini_080407125302251391918034 dans journal intime   

 

 

 

                    080407125458251391918051

             Viendras t’il le temps ou enfin on ne te chassera plus

Le temps ou l’on acceptera ta différence.    

C’est le temps que j’ATTEND                     

 

     080407125331251391918039   

          

                              

legende gitane

legende gitane dans famille 080407082318251391920021

 

    Une légende raconte que les     

Tsiganes avaient longtemps  

été des oiseaux. Un jour, en    

plein vol au- dessus des terres,  

  ils virent un palais doré,      

     rayonnant au soleil et     

descendirent le voir. Les hôtes

   du palais,les dindes,les    

poules et les canards,alors    

  éblouis par la beauté des     

tsiganes- oiseaux se mirent à  

leur offrir des bijoux précieux  

   et des friandises de toute      

sorte,les suppliant de rester      

dans leur pays. Et bientot tous      

    les oiseaux se trouvèrent      

couverts de chaînes en or,des    

pieds à la tète . Un oiseau seul

   avait alors repoussé la      

tentation en poussant tous les 

  autres à continuer à voler.Lui 

seul n’avait pas touché à l’or.

Hélas,nul ne l’entendit.Alors,   

le malheureux s’éleva dans les    

airs-et se jeta du haut des       

cieux sur les pierres. c’est  

seulement  cet instant que      

    les tsiganes-oiseaux          

 s’éveillèrent du sommeil et    

battirent les ailes. Mais l’or les   

    tirait vers le bas et ils ne     

pouvaient quitter le sol. Les 

  dindes,les poules et les      

canards chantaient leur       

victoire. Désormais ces beaux    

    oiseaux allaient à jamais      

   rester dans leurs  cages        

   dorées. Soudain, une petite       

plume rouge fit son entrée au   

palais et glissant à tous entre 

 les doigts, se posa au pied    

des oiseaux. Tout l’or tomba 

alors de leurs corps mais les  

    ailes n’obéissaient plus. Ils    

n’arrivèrent plus à s’envoler. La 

               petite plume rouge    

tendrement ramassée par le    

  vent,quitta le palais et s’en       

alla errer sur les voies                

poussiéreuses. Les tsiganes           

  la suivirent et perdant leurs       

   plumes bout par bout,se          

transformèrent ainsi en    

humains. Homme de corps,   

   oiseaux de l’ame,ayant    

désappris de voler à jamais

 

080407124546251391917993 dans general

                          

   

 

 

mon jardin

                           mon jardin dans famille 080407022136251391916796                                      

Au clair de mes nuits j’ai découvert un merveilleux jardin.         

Ses arbres sont particuliers                                                 

L’un se nomme : Amour                                                       

L’autre : Amitié                                                                  

L’autre : Partage                                                                

Et aussi :P aix                                                                   

Ses couleurs d’une infinie douceur sont :caresses et sourires

      Il y a  partout de vieux bancs qui nous acceuillent de

leurs bras grands ouverts                                                

Au travers des branches ,un petit vent léger vient nous dire

                

      « Si la lumière est le premier amour de la vie,            

L’amour ne serait l pas alors la lumière du coeur.

 

080407020610251391916778 dans general

 

Venez…Je vous invite

                                                            


1...34567...10


une vie sans shaft |
fantasiena |
nous nous et nous |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Secrets de femme
| carpe diem
| Dreamers