• Accueil
  • > Archives pour juillet 2008

Archives pour juillet 2008


123

ne sachant pas mourir, je disparais

      Tout d’abord pardon de cette absence et de l’inquiétude que j’ai pu vous causer . Mais il

est parfois des épreuves que l’on doit traverser seul , des visites douloureuses qui nous

renvoient sans ménagements à toutes nos peines . Ensuite il faut revenir se réparer et

se souvenir qu’il n’y a pas que de la souffrance . Et ce parcours, a tort ou a raison ,

on le fait seul . On n ‘oublie pas ceux qui sont devenus des amis , on sent qu’ils sont la

 et c’est aussi grâce a eux , que peu a peu on rejoint la surface .

Merci a vous tous de ne pas m’avoir oubliée , l’oubli étant la raison qui me brise

a chacune de ces visites . Je peux vous dire que votre présence à tous m’a permis de

revenir beaucoup plus vite.

 

voir l'image en taille réelle

 

Amour

 

Pour toi j’ai fait de toutes les fleurs de notre amour un bouquet délicieusement parfumé

J’ai aussi capturé le chant des oiseaux ,volé les notes cristallines des cascades , découvert

la mélodie des sirènes et dompté le grondement des vagues et devenant musicienne, j’en ai

fait une symphonie.

Ainsi préparée et armée j’ai couru vers toi en rêvant que cette fois serait la bonne .

Comme d’habitude en arrivant, je t’ai observé, épié dans l’attente d’un  vrai regard.

Puis j’ai approché le bouquet de ton visage, le parfum de chacune de ses fleurs était la

chimère qui devait te ramener a ta vie , a nous . RIEN

Je t’ai fait entendre ma symphonie dont la puissance devait abattre les murs de ta prison.

Toujours RIEN , si ce n’est le poids du silence et le froid de l’oubli

Alors je suis repartie les bras vide, le coeur déchiré de mon impuissance et l’âme désespérée

de cette éternelle question

Pourquoi ?


123


une vie sans shaft |
fantasiena |
nous nous et nous |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Secrets de femme
| carpe diem
| Dreamers