Archives pour avril 2008


12345...8

enfin la

[audio:http://sigue.unblog.fr/files/2008/04/01luzcasalpiensaenmi.mp3|

 

 

enfin la dans acceuil 080428085111251392000705

 

Ne dit on pas que l’attente est la moitié du plaisir ?

moi je dis que l’amitié est l’autre moitié, donc ce café

sera délicieux

 

080428085331251392000709 dans bienvenue

 

A tout a l’heure

 

aimer au dela de tout

Image de prévisualisation YouTube

 

Je demande le silence                                     

Maintenant qu’on me laisse tranquille              

Qu’on s’habitue à mon absence                         

Je vais fermer les yeux                                     

Je ne veux que cinq choses                             

Cinq racines préférées                                   

L’une est l’amour sans fin                                

 

 

aimer au dela de tout dans images 080419063249251391968119

 

La seconde est de voir l’automne                    

Je ne puis vivre sans que les feuilles             

Volent et retournent à la terre                        

 

080408105146251391924565 dans journal intime

 

La troisième est l’hiver grave         

La pluie que j’aime la caresse        

Du feu dans le froid sylvestre        

 

080406110404251391916355 dans poemes

 

En quatrième lieu l’été     

Rond comme une pastèque

 

080419104544251391968993

 

La cinquième ce sont tes yeux

 

080419104928251391969003

 

Mathilde mienne Ma bien aimée                       

Je ne veux pas dormir sans tes yeux                 

Je ne veux pas vivre hors de ton regard           

Je vais refaire le printemps                               

Pour que tu puisses encore me voir    

 

080419113909251391969158        

       

 

Amis voici ce que je veux                           

C’est presque rien et quasiment tout         

Maintenant si vous voulez partez             

J’ai tant vécu qu’un jour                          

Vous devrez m’oublier                             

M’effacer de l’ardoise                             

Mon coeur fut interminable                    

Pourquoi réclamer le silence                 

Vous ne me croyez pas mortel                

Le contraire va se produire                   

Voici que je vais vivre                            

             

080419113934251391969159 

                

Voici que je suis et continue                    

Je n’existerai plus mais au dedans         

De moi pousseront les céréales             

D’abord les grains qui rompent             

La terre pour voir la lumière               

Mais la terre maternelle est obscure    

Et au fond de moi je suis obscur           

Je suis comme un puits et dans mes eaux 

 

 

080419104618251391968994

 

La nuit abandonne ses étoiles                                     

Pour vaquer seule à travers la campagne                  

J’ai tant vécu c’est la question                                    

Que je voudrais vivre à nouveau                                 

Je ne me suis jamais senti aussi sonore                       

Je n’ai jamais eu autant de baisers à offrir       

          

080419105150251391969013

 

Maintenant comme toujours il est tot       

La lumière vole avec ses abeilles             

Laissez moi seul avec le jour                    

Je demande la permission de naitre      

 

   de Pablo Néruda

080419105122251391969011

 

bonne journée

bonne journée dans acceuil 080418084419251391962119

 

 

vous ne pourriez pas aimer tous la même chose……. Enfin, aujourd’hui au menu:

Thé et belles pensées pour certaines

 

 

080418084239251391962115 dans bienvenue

 

 

Bien sur croissants et tartines pour tout le monde,et les nouvelles pour d’autres

 

 

080418085039251391962141 dans famille

 

 

Quand à ceux la

 

 

mini_080418084652251391962127 dans general

 

Une bonne dose de caféine devrait suffire

 

 

080418084841251391962134 dans journal intime

 

Et enfin pour tout le monde, plein d’amour pour cette journée

 

 

080418084216251391962114 dans musique

 

 

un enfant

http://www.dailymotion.com/video/xoklo

 

 

Un père essayait de lire le journal, mais son jeune fils ne cessait de le perturber. Lassé de cette

situation, il arracha une feuille – qui représentait une mappemonde – la déchira en plusieurs    

morceaux et la donna è son fils.

- Tiens voici quelque chose à faire. Je te donne une carte du monde, montre moi si tu  

parviens à la reconstituer comme elle était.

Et il se remit à lire son journal, sachant que cela tiendrait l’enfant occupé pour le reste de

la journée. mais quinze minutes plus tard, le gamin revint avec la carte.

Ta mère t’a donc enseigné la géographie? demanda le père abasourdi.

-Je ne sais pas ce que c’est, répondit l’enfant. Il se trouve que de l’autre coté de la feuille,

il y avait le portrait d’un homme. Et une fois que j’ai réussi à reconstituer l’homme, J’ai

aussi reconstruit le monde

 

 

Paulo Coelho, Histoire d’enfance, 1998. 

 

un enfant dans famille carte-du-monde


12345...8


une vie sans shaft |
fantasiena |
nous nous et nous |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Secrets de femme
| carpe diem
| Dreamers